FANDOM


Histoire de l'art
Série Arts d'Islam
Périodes
Art omeyyade
Art abbasside
Art fatimide
Iran autonome
Art des Omeyyades de Cordoue
Art des Saljukides d'Iran
Art ayyubide, zangide et atabeg
Art almoravide et almohade
Art de l'Iran mongol
Art turkmène
Art timouride
Architecture et art mamelouks
Art anatolien (XIIIe-XVe siècle)
Art nasride
Art mérinide et hafside
Art safavide
Architecture et art moghols
Art ottoman
Productions
Calligraphie
Architecture
Céramique
Art du métal
Verre

Le palais de Taz est un bâtiment mamelouk situé au Caire, dans le quartier de Khalifa. Il a été construit en 1352 sur ordre de l'émir mamelouk Seifeddine Taz Ibn Katghag pour célébrer son mariage avec une fille du sultan An-Nâsir Muhammad ben Qala'ûn et constitue un des rares exemples d'architecture civile mamelouke avec le palais de l'émir Yashbak min Mahdi (XIVe et XVe siècles). Il est installé dans un endroit stratégique : la rue d'Al-Suyyufiya ("des épées"), haut lieu de pouvoir à l'époque Mamelouke, et sert actuellement de centre culturel après une restauration en 2002.

Histoire et architecture Editar

Originellement, le palais se composait de trente-trois salles organisées autour de deux qa'a, c’est-à-dire salles de réception. En 1678, le bloc d'entrée fut ajouté par les ottomans qui dirigeaient alors le pays, mais en respectant le style mamelouk. A la fin du Plantilla:XIXe siècle, de nouvelles réfections ont eu lieu, alors que le bâtiment était transformé en école pour filles, la première dans l'histoire de l'Égypte.

Restauration Editar

Relativement négligé, le palais sert de dépôt de matériel scolaire jusqu'en 2000 [1], mais seux séïsmes, en 1992 et 2002, entraînent son effondrement partiel. Dès 2002, une restauration égyptienne est donc entreprise sous la direction de Aymane Abdel-Moneim, qui cherche à « conserver le style original du palais mamelouk et les constructions annexées aux bâtiments à l'époque ottomane » [2] Les travaux de restauration ont permis de mettre au jour une saqia vieille de 350 ans, et une écurie, élément fréquent dans les palais mamelouk, l'équitation (la furusiyya) étant la base de l'enseignement militaire. D'autres trouvailles ont consisté en des manuscrits et un minbar, [3]. Il a été ensuite décidé par le ministère de la Culture égyptien de transformer le palais en un centre culturel qui a été inauguré par Mme Suzanne Moubarak en 2005.

Notes et références Editar

  1. « Dépendant du ministère de l'Éducation jusqu'au début des années 2000, le palais servait de dépôt de matériel scolaire : des bancs, des chaises et des livres, etc. La masse énorme de papiers entassés dans les différentes salles du palais risquait de causer un incendie », Aymane Abdel-Moneim, directeur du projet de restauration du palais du prince Taz. Source : [1]
  2. Al-Ahram Hebdo,Patrimoine | La renaissance de Taz
  3. d'après Gamal Moustapha, inspecteur archéologique et superviseur de la restauration du palais, cité dans [2]

Voir aussi Editar

Liens internes Editar

architecture mamelouke

Liens externes Editar

Photos du palais sur www.archnet.org]

Catégorie:Arts d'Islam

Catégorie:Le Caire

¡Interferencia de bloqueo de anuncios detectada!


Wikia es un sitio libre de uso que hace dinero de la publicidad. Contamos con una experiencia modificada para los visitantes que utilizan el bloqueo de anuncios

Wikia no es accesible si se han hecho aún más modificaciones. Si se quita el bloqueador de anuncios personalizado, la página cargará como se esperaba.

También en FANDOM

Wiki al azar